© La Découverte

Là où se mêlent les eaux

parFrançois LAFOND, président de Blue Networks and Opportunities

Articles de la revue France Forum

Ce livre est à picorer au hasard des chapitres, si le lecteur est trop pressé pour se plonger dans ce long voyage dans les Balkans et le Caucase.

Car voici le récit passionnant de deux journalistes, experts de ces terres, qui ont décidé de partager leur connaissance d’une partie du continent européen, encore trop peu connue et comprise en France. En choisissant les mers – Adriatique, Ionienne, Égée, de Marmara et Noire – pour se déplacer et procéder à un cabotage de port en port, cette mini-odyssée est une invitation à plonger au cœur de notre civilisation. Chacune des escales est matière à observer le présent, inextricablement lié à notre histoire. Mais pas uniquement. En accostant plus d’une cinquantaine de ports, dans une dizaine de pays, les auteurs réussissent à captiver en multipliant les angles d’observation. Convoquant à tour de rôle l’histoire, la mythologie grecque, la géographie, les arts et la diplomatie, ils tentent de restituer le plus de pixels possible d’une photographie actuelle de cette partie de l’Europe, à mi-chemin entre le Conseil de l’Europe et l’Union européenne.

À l’heure des simplifications et des faits alternatifs, les deux journalistes ont, eux, le sens du détail. Ils n’ont pas peur d’embrasser la richesse et la diversité des situations locales, d’en révéler les correspondances, les logiques et, parfois, les surprises.

Au détour d’une description, ce que les auteurs écrivent pour la Thrace, région du nord-est de la Grèce, proche de la Bulgarie et de la Turquie, pourrait finalement s’appliquer à la plupart des territoires visités : « Poussières d’Empire qui s’élèvent et retombent sur la terre des Balkans, identités mouvantes en recomposition permanente, langues en mutation, confessions syncrétiques, territoires cent fois perdus et reconquis, la Thrace paye chaque jour le prix de sa position géographique, sur un passage qui excite trop de convoitises. » Si les pays de l’ancienne Yougoslavie continuent de se chercher un futur stable, l’Ukraine et la Géorgie aussi ne sont, finalement, pas encore totalement sorties de cette phase. En cela, implicitement, le livre interroge : pourquoi, en 2018, notre continent devrait-il être, à jamais, cristallisé et stabilisé ?


La Découverte, 2018 – 22,90 €

Union européenne