©CC0/www.pixabay.com

La transition énergétique en synergie avec le numérique

parThierry BARBAUT, fondateur du média Info-Afrique.com, directeur de l'agence Stratégie Afrique, expert en nouvelles technologies et Afrique

Articles de la revue France Forum

Sans transition vers la transition énergétique.

Leapfrog, Big Data, dématérialisation, mobile monnaie… des mots barbares qui décrivent l’immense révolution industrielle déferlant sur le monde et dont bénéficie le continent africain. En synergie avec la transition énergétique, les nouvelles technologies deviennent le levier du développement de l’énergie verte.

L’énergie n’a jamais été démocratisée pour plus de 600 millions d’Africains : 70 % des habitants du continent vivent encore dans le noir. Certains doivent payer chèrement leur électricité et, souvent, se servir d’un groupe électrogène hors de prix pour pallier les fréquents « délestages ». Des usagers qui, finalement, paient jusqu’à trois fois plus cher qu’un usager européen pour un accès deux fois moins efficace.


DE LA BOUGIE AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES. En très peu de temps, l’Afrique est passée directement de systèmes datant des années 1980 et basés sur le fossile aux énergies vertes, modernes, renouvelables et intelligentes.

Au Rwanda, par exemple, dès que les centrales solaires stockent suffisamment d’énergie pendant la journée, elles font remonter l’eau des barrages. Ces derniers mettront en service l’énergie hydraulique la nuit afin de délivrer, toujours à moindre coût, l’électricité dans les foyers, les entreprises, les usines et les villes. La capitale rwandaise, Kigali, dispose d’un accès 4G gratuit dans ses 300 bus qui seront bientôt électriques !

D’autres systèmes permettent de répondre aux besoins des régions les plus isolées...

Afriques
Energies
Energies renouvelables
Technologies
Innovation
Révolution numérique
Développement
Economie
Transition énergétique
Transports
Article payant

Pour aller plus loin