modifier
Recherche
Revue France Forum
Les résultats de votre recherche : 0 article et 296 revues
La revue
France Forum, no 48, décembre 2012

La croissance est une idée nouvelle pour l’humanité.

Une réalité nouvelle ! Elle a pris naissance en Occident au XIXe siècle, en résultat d’une révolution, qui n’était pourtant pas celle de 1789 en France. Elle a concerné au premier chef, en Angleterre d’abord, puis dans toute l’Europe, l’utilisation de l’énergie fossile. La machine à vapeur siffla, comme les locomotives d’alors, le début de l’ère nouvelle. Comme alors également, les esprits paralysés par leurs craintes et leurs préjugés s’opposent aujourd’hui au développement des énergies provenant de la fusion de l’atome ou de l’extraction du gaz de schiste.

France Forum, no 47, septembre 2012

L’élection du prochain président des Etats-Unis est un événement mondial.

A la différence de celle de la République française ! Parce que le pays qui choisira son chef en novembre pour quatre ans exerce, encore, son hégémonie sur le monde entier. La faiblesse relative du gouvernement de la grande République américaine peut créer des inquiétudes chez ceux qui sont conscients, beaucoup plus semble-t-il que les candidats en présence, de l'ampleur de la crise financière mondiale, du basculement des rapports de force vers l’Asie, de l’appauvrissement relatif des anciens bénéficiaires de la révolution industrielle...

France Forum, no 46, juin 2012

Ce numéro de France Forum prend acte des transformations de la cellule familiale, tente d’abord d’ouvrir une réflexion sur ce bouleversement historique, mais aussi de faire apparaître les éléments d’une refondation de la famille. Celle-ci ne disparaîtra pas, mais s’adaptera aux nécessités et aux avantages de la globalisation.

France Forum, hors-série, mai 2012

L’élection présidentielle de 1965 est tout sauf une élection comme les autres.

C’est la première élection d’un président de la République au suffrage universel direct. Un dialogue entre un homme et un pays s’installe pour longtemps, loin des combinaisons partisanes et des arrangements parlementaires.

France Forum, no 45, mars 2012

La sécurité paraît être la mission principale de l’État. L’histoire nous enseigne que cette politie, cet être abstrait et nécessaire est né des catastrophes humaines, créées par l’anarchie.

Mais il apparaît aujourd’hui que plus les États semblent se renforcer, se compliquer, plus ils engendrent des réactions contraires à leur vocation première, ils sont incapables d’éradiquer les foyers de non-droit et de criminalité subsistant malgré un grand déploiement de techniques nouvelles et coûteuses. Une situation inquiétante.
Cette évolution paradoxale a fait l’objet d’un colloque organisé, par la fondation Jean Lecanuet, le 18 janvier dernier au Sénat, avec la participation d’éminents spécialistes des problèmes de sécurité intérieure et extérieure.

France Forum, no 44, décembre 2011

Ce numéro de France Forum, sans prétendre détenir les clés de la solution, essaie de présenter au moins les questions que pose, à tous, la mondialisation en cours.

Elle va déclencher des processus d’adaptation d’une ampleur aussi considérable que ceux produits par la révolution industrielle du XIXe siècle. Ils concerneront l’ensemble des activités humaines, ils entraîneront de lourdes conséquences pour la planète, au moment où le seuil des 7 milliards d’habitants vient d’être dépassé.

France Forum, no 43, septembre 2011

Le monde arabe s’est réveillé.

France Forum publie, ici, le compte rendu du colloque organisé par la nouvelle fondation Jean Lecanuet, sous la présidence du sénateur Yves Pozzo di Borgo, au Sénat, le 27 juin 2011. Le thème du colloque répond à une interrogation répandue en particulier dans l’Union européenne et aussi chez beaucoup de révolutionnaires arabes.

France Forum, no 42, juin 2011

Au singulier, malgré la diversité des États chez lesquels des mouvements politiques d’importance, des révoltes pacifiques ou brutales viennent de se manifester (le mot est significatif) depuis le début de cette année.

Il est trop tôt pour savoir ce qui sortira de l’agitation actuelle. Combien de pays feront le choix de la démocratie ? Quel effet cela aura-t-il sur « leur développement économique et social », jusqu’à présent entravé et étouffé par des régimes autoritaires renversés ou ébranlés ? Quels changements pour la femme qui a un rôle clé à jouer pour un avenir radieux ?

France Forum, no 41, mars 2011

De manière assez inattendue, la tornade de la crise financière s’est tournée vers l’euro. Celui-ci résiste par son poids, ses institutions, la qualité de ses défenseurs.

La monnaie unique de l’Union n’est pas née dans l’ambiguïté : elle s’est toujours affirmée comme un pari, aussi bien chez Delors que chez Kohl ou Mitterrand. Celui que l’enthousiasme des Européens, doublé de la nécessité, rassemblerait peu à peu les Etats dispersés dans leurs différences de productivité et de gestion.

France Forum, no 40, décembre 2010

Au siècle dernier, « le monde civilisé », dans le langage des diplomates, des grands éditorialistes jusque dans celui de M. Homais ou de M. de Norpois, était l’expression de la prépondérance – et de l’assurance satisfaite – de l’Occident.

L’irrésistible poussée de la globalisation oblige à reconsidérer cette conception. Au début du XXIe siècle, il apparaît de plus en plus nettement que le resserrement des liens commerciaux, financiers, industriels du monde entraînera une révision radicale des anciennes relations culturelles. Cette transformation des rapports de force intellectuelle est en cours. Aboutira-t-elle à une civilisation unique, sinon uniforme ?

France Forum, no 39, septembre 2010

Après avoir, il y a un ou deux millions d’années, créé l’humanité, l’Afrique subsaharienne s’est en-foncée dans l’isolement pendant des millénaires.

France Forum, dans ce numéro, a fait appel à des Africains ou à des connaisseurs de l’Afrique pour attirer l’attention de ses lecteurs sur les douleurs et les espoirs de ce pays, qui interviendra d’une manière ou d’une autre, mais de façon croissante, dans la vie de nos  peuples.

France Forum, no 38, juin 2010

Toute transformation profonde de l’économie et de la technique entraîne un bouleversement de la société, au moins d’une égale intensité. Tel est le cas aujourd’hui, à la suite de la mondialisation.

Tel est le cas aujourd’hui, à la suite de la mondialisation. La vie humaine, pendant cinq siècles, fut inscrite dans le cadre de la nation, une « politie », comme écrit Jean Baechler, qui se pose en s’opposant.
L’affaiblissement du sentiment qu’engendrait cette forme d’organisation sociale comporte, certes, des effets positifs, notamment du point de vue de la paix entre les peuples. Il ne faut pas s’étonner qu’en contrepartie se produise une sorte d’évaporation du sens civique.
Une nouvelle motivation collective peutelle remédier à la défaillance des liens sociaux d’autrefois ? Le médiateur de la République constate le recul général du sens communautaire et s’en inquiète. Il a exprimé cette grave préoccupation dans son dernier, et  remarquable, rapport et confirmé son inquiétude au cours d’une rencontre avec la rédaction de France Forum.

France Forum, no 37, mars 2010

La Russie appartient à l’Europe. Par sa langue, sa religion, sa culture, ses mœurs, son histoire.

À plusieurs reprises, elle a souvent rendu d’éminents services à notre continent, au prix de son sang. Elle a nourri sa pensée, enrichi sa sensibilité. La Russie est nôtre.
Avant de juger cette nation, il faut voir de quelles épreuves elle est sortie – à peine –, quels traumatismes elle a subis par  l’amputation de territoires cinq à six fois de la taille de la France et quel choc a représenté l’écroulement du système économique et social.

France Forum, no 36, décembre 2009

Comme il était prévisible, et comme nous l’avions prévu, la crise financière engendre une crise sociale. Elle n’en est qu’à son début. Elle va enfler en 2010.

L’ensemble des conquêtes sociales du dernier siècle semble remis en cause. Le présent numéro tente de sonner l’alarme, dans le  prolongement de notre colloque qui a préconisé « une nouvelle politique économique ». Il est clair que celle-ci – une économie sociale de marché – met au premier rang les préoccupations évoquées dans ce numéro.

France Forum, no 35, septembre 2009

« Rien ne sera plus comme avant ! » Cette formule usitée en conclusion d’un choc social violent est moins dépréciative qu’il n’y paraît au premier abord.

Avec le tranchant de l’évidence, cette phrase s’applique aujourd’hui à la crise financière qui a engendré la crise économique, puis cette année une crise sociale. Attendons les soubresauts politiques, encore inconnus, mais certainement pas doux et gais, qui en  découleront inéluctablement !
Ce numéro de France Forum reprend les interventions du colloque organisé, au Sénat, le 3 avril 2009, « Face à la crise, une nouvelle économie politique ».

France Forum, no 34, juin 2009

"La plus grave crise depuis 1929" répètent, d'un air navré, les augures qui n'avaient rien vu venir et qui ne perçoivent pas davantage aujourd'hui l'énorme vague sociale qui va déferler après la crise financière, le désastre industriel et commercial en train de gonfler et demain la misère, avec ses conséquences humaines et politiques.

Des millions de chômeurs aux Etats-Unis, en Espagne, en Allemagne, en France...
Définir une nouvelle économie politique, une NEP, tel était l'objet du colloque tenu au Sénat, le 3 avril 2009. Au milieu des multiples interrogations que suscite la crise, il s'agit, pour la première fois d'un appel à un autre système, à une autre doctrine que celle qui régit encore tous les plans de redressement.

France Forum, no 33, mars 2009

La crise s'aggrave. Descendue de la mystérieuse sphère financière elle s'est installée maintenant dans l'économie réelle, où travaillent et peinent producteurs et consommateurs.

Née aux Etats-Unis, elle a traversé les mers, en Europe, en Chine ; elle s'étend au monde entier.
Dans ce numéro, nous invitons nos amis à élaborer avec nous les principes et les méthodes permettant la renaissance de « l'économie sociale de marché », le seul système capable de remettre en marche l'économie de l'Union européenne, et, par la suite, le reste du monde, sur le chemin du progrès et de la justice sociale.

France Forum, no 32, décembre 2008

Un tel titre va surprendre et, nous l'espérons, choquer les adorateurs ou les intoxiqués du bruit médiatique, sans compter ses manipulateurs et ses profiteurs.

La réponse à cette assertion, nous la connaissons par coeur. Rien n'est plus conforme à l'ambition démocratique que l'information du citoyen. Dans ce numéro nous essaierons d'y voir plus clair avec l'aide d'éminents spécialistes.

France Forum, no 31, septembre 2008

Le titre, emprunté au célèbre essai de Gide, rappelle que l'homme vit de pain, et pas seulement d'acrobaties spéculatives.

Derrière la crise financière mondiale s'est profilée la question qui hantera la génération à venir comment assurer la subsistance des neuf milliards d'êtres humains qui couvriront la Terre au milieu de ce siècle ?
Que cette attente n'empêche cependant pas de réfléchir pour agir à notre niveau ! Les suggestions présentées dans ce numéro
contribueront, modestement, à cette indispensable prise de conscience.

France Forum, no 30, juin 2008

Le titre, tiré d'un poème de Péguy, fait ressortir, avec ce numéro, la profonde originalité de notre revue.

Nous ne nous contentons pas d'analyser la crise économique que d'autres, pourtant beaucoup mieux armés de dialectique spécialisée, ont découvert souvent après nous. Nous discernons en elle, seuls de notre espèce, un grand tournant culturel et spirituel, l'avènement de la vraie civilisation, universelle, mondiale, unifiant les idées du genre humain.

France Forum, no 29, mars 2008

Nous ne parlons pas ici des élections municipales qui accaparèrent, en ce début d'année, l'attention des médias, des politiques, parfois, aussi, celle des citoyens.

Nous avons choisi de réfléchir plutôt sur la dernière présidence de l'Union européenne qui sera confiée, au deuxième semestre de 2008, au gouvernement français. C'est en se plaçant d'un point de vue résolument communautaire que les contributions exprimées dans ce numéro se permettent d'indiquer des voies nouvelles au gouvernement français.

France Forum, no 28, décembre 2007

Le piquant dans les crises du capitalisme, c'est que chacune est différente des précédentes. D'où surprise, gâchis et tremblements. Si l'on se force un peu, comme Schumpeter, on parle alors de "destruction créatrice".

La crise qui, au milieu de 2007, a surgi de la débauche des prêteurs en "subprime" est particulièrement sournoise. La méthode de la titrisation, utilisée à une échelle planétaire, consisle à repasser le risque d'un prêteur à l'autre, d'un autre à l'un et ainsi de suite. A tel point que, comme le Mistigris, on ne sait plus où il est allé se nicher !

France Forum, no 26, juin 2007

Un coup de jeune ne fait jamais de mal, à condition que sous l'emprise des pesanteurs sociologiques il ne soit pas un coup de bluff, un coup de pub !

La campagne présidentielle a déclenché une explosion de jeunesse. Pourquoi ?

France Forum, no 25, mars 2007

La Constitution de la Ve République, qui a endormi les représentants de la nation dans les deux assemblées, organise un quitte ou double à propos de la présidence de la République.

La classe politique et la sous-classe médiatique ne cessent, par leur bavardage continuel, d'empêcher le peuple de parler. Comment remblayer ce fossé entre lui, d'un côté, le monde officiel et le demi-monde officieux, de l'autre côté ? Telle est la question qui est posée dans ce numéro.

France Forum, no 24, décembre 2006

Migration est loi de nature.

Echapper aux peurs, aux imprécations, aux haines, aborder les problèmes de l'immigration avec coeur et raison, telle est l'ambition de ce numéro.

France Forum, no 23, septembre 2006

"Le monde est branloire pérenne" écrivait Montaigne. De nos jours cette constatation a envahi les esprits. Il s'y ajoute la conscience, aussi brumeuse que malheureuse, qu'ont les Européens du renversement en leur défaveur du déséquilibre dynamique d'autrefois.

Il en résulte une appréhension du déclin. Celle-ci se transforme de plus en plus en méfiance à l'égard des puissances émergentes et en hostilité envers les prolétaires des pays qui ont raté leur développement.
Notre ambition ici est de contribuer à dissiper les préjugés, à en décrasser les esprits.

France Forum, no 22, juin 2006

La Constitution de l'Etat, en temps ordinaire, il vaut mieux ne pas y toucher Les conséquences d'un raturage des textes peuvent entraîner l'ébranlement de la société, déclencher des réactions imprévues et sauvages.

Il est évident que, sauf à glisser dans l'anarchie, il faut retrouver au plus vite les équilibres d'une vraie démocratie représentative, à l'image des autres pays de l'Union européenne. Dans ce numéro de France Forum, des réponses sont esquissées. Nous souhaitons qu'elles soient enrichies par les citoyens, soucieux de sortir nos institutions du cloaque dans lequel elles s'enfoncent de plus en plus.

France Forum, no 21, mars 2006

Les clignotants sont au rouge de tous les côtés ! Faute d'avoir procédé à temps aux réformes préconisées par les observateurs les plus lucides !

La détérioration des finances publiques, le gonflement de la dette vis-à-vis notamment de l'étranger, la démoralisation de l'éducation nationale, l'abandon de notre ambition pour l'Europe, corollaire d'un affaiblissement de la volonté nationale, le scepticisme des actifs, l'hostilité de la jeunesse, tout cela marquera de plus en plus les quatorze mois qui nous séparent de l'élection présidentielle. La nécessité d'une doctrine inspirant l'action, ouvrant l'horizon s'avère à nouveau indispensable pour ceux qui croient que la mission de la politique est de conduire le monde. Notre revue et ses amis sont attachés à cette mission, au renouvellement de la pensée sociale et politique. Elle a été bien seule ces derniers temps Mais n'était-ce pas le cas de Noé avant le déluge ?

France Forum, no 20, décembre 2005

Plus que jamais, l'avenir de l'humanité dépend des progrès de la recherche scientifique.

Du corps humain à la conquête de l'espace, de l'infiniment petit à l'infiniment grand, tous les chercheurs du monde s'acharnent à percer les secrets de l'univers, et à en tirer les applications pratiques, seul espoir d'une croissance saine. Il est donc légitime de s'interroger sur l'état de notre enseignement supérieur, sur l'université notamment, autrefois nommée "aima mate" et où travaillent dans notre pays plus de la moitié des chercheurs. 

France Forum, no 19, septembre 2005

Même si les médias semblent tout faire pour l'ignorer, le scrutin du 29 mai 2005 constitue un tournant brutal dans l'histoire de la construction européenne, mais aussi dans celle de la France.

Il faut donc tirer avec réalisme les leçons de ce scrutin, en vue de redonner à l'Europe la légitimité qu'elle a largement perdue dans l'opinion. Quant à la France, il est clair qu'elle doit procéder à une profonde révision de sa politique, étrangère, européenne et intérieure. Elle doit réconcilier les Français avec la politique, moderniser l'Etat, redresser ses comptes et plus largement ouvrir son peuple aux urgences et aux nécessités du monde nouveau. Des jalons dans cette direction sont posés dans les articles qui suivent.
Une autre Europe, une autre France ce n'est pas une défaite. C'est un défi à relever.

Mondialisation
Relations internationales
Société numérique
Enjeux environnementaux