NOTE DE LECTURE - PANORAMA

L'invention de la pauvreté, de Tancrède Voituriez

parSarah ROBIN, chargée de missions au Cercle français de l'eau

Articles de la revue France Forum

-

 Ce roman est une plongée dans le monde des responsables internationaux de la lutte contre la pauvreté – qui en noircit parfois l’image –, et notamment des économistes.

Alors qu’ils vivent dans une classe supérieure et dans le luxe, ces acteurs visent à éliminer la pauvreté absolue à l’aide de programmes d’aide au développement. Le protagoniste et instigateur du concept du « milliard de pauvres », Rodney, cherche le moyen de se conforter dans son travail en trouvant une nouvelle théorie sur le décompte des pauvres dans le monde. Ces derniers sont alors comparés à des poissons, et notamment les thons, dont « on ne sait jamais exactement quel est l’état des stocks ». Sans pauvres, comment ces experts pourrontils continuer à travailler ?

Il est pourtant difficile de douter de leur volonté sincère de combattre ces inégalités. Sur fond d’adultères et de tragédies familiales et humaines, ce livre dénonce une déconnexion entre deux mondes issus de la mondialisation. Tout en préservant leur confort, ces puissants décideurs cherchent à améliorer la situation des pauvres dont ils rejettent le mode de vie. Quand bien même, grâce à l’un d’entre eux, une personne pourrait s’en sortir, le bonheur est pourtant loin d’être au rendez-vous, comme pour les plus riches.


Éditions Grasset, 2010 – 22 € 

Inégalités
Littérature
Progrès
Société