credit - tango7174 cc by-sa 4.0

Joie de vivre à table

parVincenzo FERSINO, administrateur principal auprès du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes

Articles de la revue France Forum

L’assiette, le meilleur vecteur du soft power italien !

ANS le film mange, Prie, aime, Liz (Julia Roberts), pour redonner du sens à son existence, décide d’aller en Italie pour redécouvrir le plaisir de la vie, surtout celui de la table. Une table qui cache un monde agricole et agroalimentaire de plus de deux mille ans d’histoire et de tradition. Le bien-être de la table italienne est connu depuis l’Empire romain, époque à laquelle les repas étaient déjà préparés avec de nombreux produits et épices locaux, mais aussi en provenance des quatre coins de la Méditerranée. Il semblerait aussi que la jeune Florentine Catherine, de la famille des Médicis, à l’occasion de son déplacement en France pour son mariage avec Henri d’Orléans, le futur roi Henri II, avait emporté avec elle ses recettes de cuisine et fait venir des chefs et pâtissiers florentins, toscans et siciliens. Ainsi, la cuisine française qui fleurit dans les années 1600 aurait été issue de la cuisine florentine. La légende culinaire se poursuit avec la liste de ce qu’elle aurait apporté en France : sauces, huile d’olive, crêpes, épinards, haricots, pois, artichauts, cuisson de volailles à l’orange, pâtes (macaronis, tagliatelles et lasagnes), sorbets aux fruits et glaces au sabayon ou à la crème et l’utilisation de nappes damassées et de fourchettes2.
 

UN LEADER EUROPÉEN. Le patrimoine culinaire et gastronomique italien, qui recouvre l’agriculture, la sylviculture et la pêche, le commerce de gros et de détail et la restauration, constitue aujourd’hui un secteur clé de l’économie italienne. Avec plus de 522 milliards d’euros de chiffre d’affaires, le système agroalimentaire représente 15 % du produit intérieur brut (PIB) italien et occupe, en Europe, la première place en termes de valeur ajoutée agricole et la troisième pour ce qui est de la production brute vendable. Malgré les difficultés liées à la pandémie, le système a su être plus résilient que la moyenne générale...

Agriculture
Italie
Culture
Economie
Europe
Article payant

Pour aller plus loin