credit_botond_horvath_-_shutterstock.com

Projet d’un manifeste pour une Europe libre et unie

parPier VIRGILIO DASTOLI, président du mouvement européen – Italie

Articles de la revue France Forum

Altiero Spinelli, le plus européen des Italiens.

Le projet d’un manifeste pour une Europe libre et unie », plus connu sous le nom de manifeste de Ventotene, célèbre cette année son 80e anniversaire. Il a été rédigé par Altiero Spinelli et Ernesto Rossi au cours de l’hiver 1941, dans la résidence surveillée du petit rocher méditerranéen de Ventotene, dans l’archipel Pontin en face du golfe de Gaeta, sur la base des discussions d’un petit groupe de confinés antifascistes dont faisaient partie Eugenio Colorni, socialiste, et Ursula Hirschmann, juive allemande.

Altiero Spinelli, sans doute le vrai leader du groupe, a par la suite consacré toute sa vie à la pensée et à l’action fédéralistes. Né à Rome en 1927, jeune dirigeant communiste entre 1924 et 1927, fort apprécié de Antonio Gramsci, jusqu’au moment où il a été condamné à seize ans de prison par le régime de Benito Mussolini. Libéré mais initialement confiné à Ponza, il a été exclu du Parti communiste pour avoir critiqué l’idéologie totalitaire soviétique et choisi de défendre la liberté. Après la chute de Mussolini, en 1943, il a été l’un des principaux promoteurs de la création des mouvements fédéralistes, notamment en Italie et en France, lors des congrès constitutifs qui se sont tenus à Milan, en 1943, et à Paris, en 1944, avec Albert Camus et George Orwell.

Pendant vingt ans, Spinelli a parcouru toute l’Europe pour plaider la cause de la démocratie fédérale, notamment auprès de l’opposition antifranquiste en Espagne, avant de s’engager dans la recherche et l’enseignement universitaires. Altiero Spinelli se retrouve ensuite dans les cercles du pouvoir bruxellois comme membre de la Commission européenne (1970-1976), puis est élu député européen (1976-1986). Il atteint alors son objectif d’ouvrir le processus constitutionnel pour instituer l’union européenne avec le «  projet de traité » adopté par le Parlement européen le 14 février 1984. Si, pendant la Deuxième Guerre mondiale, il y a eu d’autres initiatives et appels à caractère culturel ou philosophique visant l’unification du continent, ce manifeste –  qui emprunte son nom...

Italie
Construction européenne
Europe
Politique
Institutions européennes
Parlement européen