credit Zoltan Tarlacz - shutterstock.com

Il faut sauver le « soldat Italie »

parLucio CARACCIOLO , directeur de la revue Limes

Articles de la revue France Forum

Trop gros pour faire faillite ?

La priorité de la politique étrangère italienne est de sauver l’Italie de la faillite. Avec une dette qui dépasse 160 % du produit national brut (PNB) et pour des raisons géopolitiques et institutionnelles, l’Italie risque de devenir un état failli au cœur même de la région euro-méditerranéenne. L’Italie doit faire face à trois urgences, toutes de caractère structurel. La première, la plus profonde, concerne la crise démographique, avec des conséquences de long terme sur la cohésion nationale, la paix sociale et le développement économique. Il s’agit d’une urgence destinée à peser pour des décennies sur le pays, s’aggravant d’année en année en l’absence de décisions radicales. Selon des projections fiables, le nombre d’habitants passera de 60,5 millions à 54,1 millions en 2065, avec un déclin constant. D’autres chiffres prévoient même une dégringolade, à la même date, avec seulement 51 millions d’habitants (- 14,5 % par rapport à aujourd’hui).

La deuxième urgence, immédiate, concerne la nécessité de bien dépenser, et rapidement, les fonds européens du Next Generation Eu destinés à l’Italie. Or, l’état italien n’a pas une tradition d’efficacité et de rapidité dans l’utilisation de ressources, qu’elles soient européennes ou autres.

La mise à disposition de cette manne extraordinaire par les partenaires communautaires, rendue possible par la décision allemande d’accepter une mutualisation de la dette publique jusqu’alors refusée, elle-même conséquence d’une pression combinée de l’Italie, de la France, de l’Espagne et d’autres pays, sera décisive dans le futur immédiat. Mais si, d’ici à la fin de l’année, l’Italie ne parvient pas à convaincre les marchés et les partenaires européens de sa capacité à gérer au mieux cette dotation, les conséquences sur sa réputation et sur sa capacité à jouer un rôle...

Italie
France
Economie
Industrie
Démographie
Europe