©CC0/www.pixabay.com

Qui sont les cathos d'aujourd'hui ?, de Yann Raison du Cleuziou

parJérôme BESNARD

Articles de la revue France Forum

-

Le sociologue Yann Raison du Cleuziou (université Bordeaux IV) vient de publier une enquête sur la diversité des catholiques de France. Comme il le note d’entrée, « la France est aujourd’hui un des pays de culture catholique où la pratique religieuse est la plus faible ». Les chiffres parlent d’eux-mêmes : « Environ 56 % des Français se disent encore catholiques, seulement 4,5 % assistent à la messe chaque semaine », là où 24 % des Italiens et 13 % des Espagnols s’y rendent encore. « En 1972, compare-t-il, 82 % des Français se disaient catholiques et 20 % étaient messalisants. » La chute est rude, en effet.

L’apport de cette étude est de nous montrer un catholicisme protéiforme. Nous assistons à une sous-représentation de la jeunesse avec 16 % de moins de 25 ans (alors qu’ils constituent 30 % de la population totale) et une surreprésentation des plus de 50 ans avec 65 % (alors qu’ils ne rassemblent que 42 % de la population française). De plus : « Les femmes sont surreprésentées parmi les catholiques pratiquants ; elles constituent 61 % des fidèles alors qu’elles ne sont que 52 % de la population. »

L’étude confirme la prédominance d’une bourgeoisie d’âge mûr dans les paroisses et relève sans surprise qu’à la présidentielle de 2012 les catholiques ont voté, au premier tour, à 47 % pour Nicolas sarkozy et à environ 70 % pour le candidat UMP au second tour. Quant au vote pour Marine Le pen, il est désormais en hausse chez les jeunes catholiques pratiquants, atteignant 27 % des moins de 35 ans, selon l’Ifop, mais seulement 7 % des plus de 65 ans, contre un score national de 18 % pour la candidate du FN.

Multipliant les portraits, l’enquête conclut à un catholicisme français divisé : « conciliaires revendiqués », âgés et centrés sur Vatican II, actifs dans leurs paroisses ; « émancipés », pratiquants occasionnels ; « charismatiques », axés sur leur rencontre personnelle avec le Christ ; et « observants », fidèles à la messe et à la doctrine traditionnelle de l’Église.  

Desclée de Brouwer, 2014 – 18,90 €

Littérature
Religions
Vie politique française
Sciences politiques