crédit ekkasit919

L’usine du futur sera humaine ou ne sera pas…

parNathalie JULIEN, professeur des universités à l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Bretagne-Sud, Éric MARTIN, professeur des universités à l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Bretagne-Sud

Articles de la revue France Forum

Les ouvriers bientôt patrons des robots.

La profonde transformation liée aux technologies numériques touche également le monde de l’industrie, les modes de fabrication, les organisations et leurs interactions en reliant les composants, les machines et les hommes, à tous les niveaux. Toutes les briques technologiques sont déjà existantes : objets connectés et capteurs, automates, robotique, Big Data et cloud, biotechnologies, énergies renouvelables, intelligence artificielle… Les possibilités d’innovation sont incommensurables et comprendre clairement les enjeux permet d’agir de façon responsable. Car la viabilité de l’usine1 du futur n’est pas tant liée à l’automatisation qu’à l’intelligence de son organisation répondant de façon innovante aux besoins de l’ensemble des acteurs et redonnant du sens au travail.
 

PERFORMANCE, AGILITÉ ET RESPONSABILITÉ. Une usine performante repose sur la qualité, la traçabilité et la variété de produits personnalisés et intelligents (donc paramétrables), adaptés à un client qui se transforme en consomm’acteur et demande des services complets alliant innovation et éthique (expérience utilisateur).

Une usine agile est connectée en réseau avec ses fournisseurs et ses clients. Capable de s’adapter aux évolutions du marché et des technologies, elle pilote la production de manière flexible pour fournir des produits et services...

Révolution numérique
Futurisme
Technologies
Industrie française
France
Article payant

Pour aller plus loin