Alexandre le grand, un philosophe en armes de olivier Battistini

Alexandre le grand, un philosophe en armes de olivier Battistini

parJérôme BESNARD

Articles de la revue France Forum

On connaît la célèbre phrase du général de Gaulle : « Au fond des victoires d’Alexandre, on retrouve toujours Aristote. »

On connaît la célèbre phrase du général de Gaulle : « Au fond des victoires d’Alexandre, on retrouve toujours Aristote. » C’est l’un des postulats de la passionnante biographie de Alexandre le Grand récemment publiée par Olivier Battistini, maître de conférences en histoire grecque à l’université de Corse. Alexandre est né en 356 avant Jésus-Christ, à Pella, alors capitale de la Macédoine, aujourd’hui située en Grèce, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Thessalonique. Il est mort à peine âgé de 32 ans, d’épuisement et de fièvre, en 323 avant Jésus-Christ, à Babylone, sur les rives de l’Euphrate. Entre-temps, ce conquérant européen aura sillonné le Proche et le Moyen-orient et même l’Égypte, avant de s’avancer jusqu’au cours du fleuve Indus. Avec lui, le monde hellénistique réalise enfin la conquête du monde perse. L’auteur, s’appuyant sur les sources grecques et latines, propose une passionnante redécouverte de cette intelligence en armes partie sur les chemins de la gloire une épée dans une main et un livre dans l’autre.
 

Ellipses, 2018 – 24,50 €

Histoire
Littérature