PBrieux, Public domain, via Wikimedia Commons

Le clivage droite-gauche, toujours d’actualité ?

parNicola PASINI, professeur à l’université de milan (Italie)

Articles de la revue France Forum

Désintérêt de la politique ou désintérêt des partis ?

« ma cos’è la destra, cos’è la sinistra… ma cos’è la destra, cos’è la sinistra. » Destra-Sinistra, Giorgio Gaber, 1994
 

Il est possible que le casse-tête provocateur de l’artiste et auteur-chanteur milanais Giorgio Gaber dans sa chanson « Droite-Gauche » en dise plus que d’amples réflexions de philosophes ou de politistes sur l’essence des deux concepts. En tout état de cause, un siècle après la naissance du Parti communiste d’Italie (1921) entré dans la clandestinité, en 1926, lors de la période fasciste (régime autoritaire de droite), où en sommes-nous ?

Au cours des trente dernières années, l’Italie, comme la majorité des sociétés occidentales, a subi un changement social et politique fort, en correspondance avec les changements radicaux de paradigme. Ceci a affecté les familles des partis historiques ainsi que les nouveaux partis et leurs politiques publiques. Ce processus se poursuit en dépit de la crise économique et financière de 2007-2008 et de la crise sanitaire, aux effets dévastateurs, qui ont à leur tour modifié le cadre de référence politique.
 

DEMANDE ET OFFRE POLITIQUES : UN RAPPORT COMPLIQUÉ. Du point de vue socio-politique, en Italie plus qu’ailleurs, la fonction d’intégration sociale jouée auparavant par les partis a été progressivement remplacée par de nouveaux mécanismes de socialisation (médias, réseaux sociaux, etc.) dont le rôle dans la détermination des préférences des citoyens a augmenté de manière exponentielle.

Les échanges de biens et de services ont contribué à déterminer de nouveaux modèles de consommation et des styles de...

Italie
Partis politiques
Démocratie
Politique