crédit Khamenei.ir, CC BY 4.0.jpg

L’Italie et l’Iran : une relation ancrée dans l’Histoire

parNicola PEDDE, directeur de l’Institute for Global Studies (Italie)

Articles de la revue France Forum

Porte-parole, médiateur ou figurant ? 

Rome et Téhéran ont fêté, en 2021, cent soixante ans de relations diplomatiques. Cet anniversaire ne représente, toutefois, que les relations entre l’Italie unifiée de 1861 et l’Iran tandis que les relations entre Rome et la Perse remontent, en réalité, à l’Antiquité.

Les routes de la soie, par le truchement des marchands vénitiens qui l’empruntèrent et contribuèrent à sa renommée, permirent, en traversant l’Iran, d’établir des contacts déterminants en amont de l’unité italienne. De Marco Polo à Pietro Della Valle, les mémoires de ces marchands et explorateurs transalpins en transit vers l’Orient permirent de bâtir la relation entre l’Iran et l’Italie sur de solides échanges commerciaux et des liens politiques forts. Aux yeux des Iraniens, l’Italie n’a pas d’agenda caché ni de « responsabilité » coloniale au Moyen-Orient. Contrairement à d’autres nations européennes, elle a su consolider un partenariat...

Iran
Moyen-Orient
Italie
Diplomatie
Histoire
Article payant

Pour aller plus loin