See below., CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Une politique européenne spécifique pour les pays nordiques ?

parVincent SIMOULIN, professeur au Centre d’étude et de recherche travail, organisation, pouvoir de l’université de Toulouse

Articles de la revue France Forum

Les références de la qualité de vie, made in Europe.

Les relations de l’Union européenne (UE) avec les pays nordiques sont, sans nul doute, spécifiques. Ces derniers apparaissent, d’une part, comme des modèles proposés aux autres pays et, d’autre part, comme des supports pour articuler des coopérations variées avec les divers blocs régionaux d’Europe du Nord. Toutefois, l’Union européenne ne mène pas envers eux une politique spécifique, précisément car ils sont divers les uns des autres et ne pourraient constituer la cible unifiée d’une politique.

On distingue traditionnellement les pays nordiques des pays scandinaves. Les pays nordiques (Danemark, Finlande, Islande, Norvège, Suède) composent le « Norden1», ensemble dont les pays scandinaves au sens strict du terme (Danemark, Islande, Norvège et Suède) composent un sous-ensemble. Autrement dit, seule la Finlande est un pays nordique sans être scandinave. En revanche, elle est extrêmement proche des Républiques baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), et notamment de l’Estonie avec laquelle elle partage une grande proximité linguistique, le finnois et l’estonien étant deux langues fenniques.

Tous ces pays ont en commun des liens historiques très forts. Ainsi, la Norvège a longtemps été unie au Danemark (1523-1814), avant de l’être plus brièvement à la Suède (1814 à 1905). La Finlande a, elle aussi, fait partie de la Suède durant des siècles (1362-1808) et compte encore une importante minorité de langue et de culture suédoises. Encore convient-il de rappeler que certains des pays nordiques sont... 

Europe
Diplomatie
Article payant

Pour aller plus loin